Le transport sanitaire organisé par une scale-up de Limoges, Sanilea

Par Yassine Khelfa

Basée à Limoges, cette scale-up de moins de 50 salariés s’est imposée dans le secteur du transport sanitaire depuis 2013.

Vous êtes-vous déjà retrouvés dans une ambulance ? Peut-être qu’un transporteur VSL vous a déjà conduit à un rendez-vous médical parce que votre mobilité ne vous permettait pas de vous y rendre par vos propres moyens ? Mais savez-vous comment s’organisent ces transports ? Qui se charge de réaliser toute cette logistique colossale ?
Avant, c’était les soignants eux-mêmes qui veillaient à prendre contact avec les ambulanciers, les taxis et autres sociétés du secteur. Depuis 2013, une société a proposé de tout regrouper, tout digitaliser pour finalement tout faciliter aux établissements de santé.

Comment organiser le transport des patients ? David Chiron et Fabien Soares ont fondé Sanilea en 2013. Le Président de cette start-up française, Fabien Soares, répond aux questions de Blasting News.

Votre plateforme s’est lancée en 2013 dans l’objectif de faciliter la commande de transports par les patients dans les établissements de santé. De quel constat étiez-vous partis au départ ?

On est parti d’un constat simple. On s’est rendu compte qu’il n’y avait pas de réelle organisation dans la commande de transports. Les établissements de santé passaient par le téléphone et les infirmières cherchaient des sociétés de transports les unes après les autres en passant des coups de fil. On a essayé de mettre en place une plateforme qui uniformise la commande et permet de la suivre de manière efficace.

Le transport des patients en véhicule sanitaire peut s’avérer devenir une tâche compliquée pour les soignants, vous confirmez ?

Oui le gouvernement a transféré une partie de la charge financière des transports sanitaires. Une partie des établissements de santé ont eu à gérer un flux financier sur les transports alors qu’ils l’étaient jusqu’alors par l’Assurance maladie.
Les établissements n’étaient pas forcément prêts. Les règles qui encadraient cette prise en charge ou non par l’Assurance maladie étaient particulièrement complexes. Une vraie difficulté organisationnelle aussi bien pour les sociétés de transport sanitaires que les établissements s’est créé.

D’après des informations de La Tribune, vous avez levé quelques 3,7M d’euros de fonds depuis 2013, peut-on dire que votre start-up est en croissance ?

Effectivement nous sommes en croissance forte avec une communauté de 700 établissements qui passera à plus de 1400 d’ici quelques mois. 3000 sociétés de transport sanitaires. Nous comptons organiser le transport d’un million de patients en 2020. On se déploie de manière assez significative. Nous sommes assez impliqués dans la Silver économie pour accompagner les seniors. Ces levées successives représentent un montant d’environ 6 millions d’euros mais nous avons rencontré également quelques sorties d’actionnaires.

Retrouvez la suite de l’article ICI sur Blasting news.

09.06.2020
Le transport sanitaire organisé par une scale-up de Limoges, Sanilea
Par Yassine Khelfa Basée à Limoges, cette scale-up de moins de 50 salariés s'est imposée dans le secteur du transport sanitaire…
16.03.2020
Covid-19: Sanilea propose un accès gratuit à sa plateforme SpeedCall
Télécharger le Communiqué de presse Limoges, 16 mars 2020 - Sanilea, leader dans l’organisation du transport sanitaire, s’engage aux côtés…
12.03.2020
Arrêté du 28 février 2020 : Fixe les éléments tarifaires de la sécurité sociale des établissements de santé
Les règles de prise en charge des transports intra ou inter-établissements ont largement évolué depuis la réforme de l’article 80…

Besoin d'aide

Faites vous rappeler rapidement !